23 mai 2020

Le jardin de roses

Sur un coteau dominant la vallée de la Garonne, parfaitement alignée tel une régiment s'épanouit une vigne. Nichée plus haut sur la colline, mais pas trop afin de s'abriter du vent du nord, une belle demeure bordelaise domine le paysage. L'uniformité de la pierre blonde des bâtiments est mise en lumière par petites touches subtiles avec une cinquantaine de rosiers. Merci aux maîtres des lieux de nous avoir laissé profiter de ce spectacles aux milles nuances colorée le temps d'un week-end.

17 octobre 2019

Les fleurs du mal

Les poésies de Charles Baudelaire ne m'ont guère inspirées pour mon oral au bac français. François Marry alias Frànçois Atlas a lui, su orchestrer avec beaucoup de génie les vers du poète en mêlant sa voie langoureuse aux sons des guitares et des sources électroniques. Donner de la légèreté à ces Fleurs du mal sur un rythme pop est le défi qu'ont relevé avec brio Frànçois Atlas et ses acolytes. Concert intimiste donné dans un lieu atypique pour une musique qui l'est tout autant, l'accord était simplement parfait entre l'acoustique feutrée de cette salle de la manufacture de La Réole et la musique envoutante du groupe.

06 octobre 2019

Les voitures de notre enfance

Un billet qui vous rappellera des souvenirs si vous êtes né avant 1980. C'est au détour d'une balade dans le Périgord au milieu des vieilles pierres que se sont glissées naturellement ces quelques exemplaires de voitures de grande série à l'époque. La 4L n'est pas sans me rappeler la Renault 6 vert pomme que conduisait mon père en 1976, une époque où les voitures se paraient de jaune pâle, rouge brique, orange, beige café au lait, marron glacé, bleu turquoise ou encore de ce vert bien assumé! Quant à la Peugeot 404 utilitaire, nous en avons croisé une circulant dans les rues de Beaumont-en-Périgord, entrainée par un indénor 1.9l, un moteur poussif et à la sonorité bien caractéristique.

22 juin 2019

Tonton est de retour

Chacun son chemin, chacun son rêve...
Tonton David a aujourd'hui 52 ans, et il fêtait la musique au parc Chavat de Podensac.

08 juin 2019

Une bien drôle de machine dans les champs épicés

A l'autre bout du monde, il y des champs d'épices, et à Cous-Les-Bains, petite commune du Sud-Gironde, il y a les champs épicés. Petit festival gentiment déjanté, il ne dure que le temps d'une soirée au début du mois de juin, ici pour sa troisième édition. On y va pour écouter, et découvrir du son plutôt rock'n'roll. Vivement la prochaine!
Ci-dessous quelques photos de la parade.

31 mai 2019

Il était une ferme...

Il était une ferme au XXIème siècle où les animaux ont encore des cornes sur la tête, s'alimentent d'herbe qui pousse dans les près, sans être bodybuildée aux vaccins et soja OGM d'importation.

Il était une ferme en Europe qui vivait sans les subventions de Bruxelles, et pourtant habitée par des propriétaires heureux de la vie qu'ils avaient choisi, leur soucis principal étant le bien-être des animaux dont ils s'occupent.

Il était une ferme près de Bordeaux où les vaches portent le nom de bordelaise ou jersiaise (dite parfois vache à beurre....), races aujourd'hui tombée en désuétude en Gironde et ailleurs.

Il était une ferme en Nouvelle Aquitaine, où la traite se finit à la main pour ne pas bousculer les animaux, lait transformé en fromage au lait cru dont les recettes sont héritées des âges de Guyenne et Gascogne.

20 avril 2019

Balade en lisière de la Grande Aquitaine

Balade par les chemins de Haute Vienne, où le printemps se fait un peu plus tardif que dans la vieille Aquitaine...

Ça et là, pissenlits, coucous ou violette embellissent les bords des chemins, avec Josette la vache (n°2260 pour les intimes), la Renault 8 du vieil Alphonse qui emmenait autrefois ses petits enfants à la pêche au bord de la Vienne...

24 mars 2019

Les puces de la place Saint-Michel

Après le marché au gueilles* du samedi matin, la place Saint-Michel se transforme en marché aux antiquailles* le dimanche.
20 ans que je n'étais pas retourné dans ce quartier de Bordeaux un jour de puces... En apparence, rien n'a changé: les stands remplissent épousent toujours aussi parfaitement les formes de la place, les objets proposés nombreux et hétéroclites.

Non, rien n'a changé... sinon la clientèle un tantinet plus chic, des prix dont la valeur numérique reste inchangée, seul le symbole monétaire FF a été remplacé par l'euro...
Désormais, les vendeurs à la sauvette sont évacués manu militari par la police de la ville, et les immeubles abritant des brocantes poussiéreuses remplacés par des appartements d'habitation estampillés Euratlantique ou des buvettes tendance arborant une décoration vintage... Tout est parfait dans ce musée éphémère!

Vidé de sa substance et de sa population, le vernis du quartier ne s'est pourtant pas craquelé. Mais c'est toute l'atmosphère et peut-être l'âme de Saint-Michel qui semble avoir disparu... Bordeaux poursuit sa mutation.

C'est sur cette réflexion et le panier vide qu'il nous faut songer à rentrer et à payer le parking!

*expressions issues du vocabulaire bordeluche: les gueilles sont des vêtements usagés, quant aux antiquailles, vous avez deviné!

03 mars 2019

Photos de rue

Un peu ignoré ces derniers temps, cet appareil photo est resté un peu oublié ces dernières années. Pourtant, il ne démérite pas: muni d'un grand angle avec un capteur APC-C, petit par la taille, il est idéal pour la photo de rue.
Petite balade un dimanche après-midi entre deux averses dans les rues de La Réole...

24 février 2019

Arbres en hiver

Un proverbe arabe dit « Ne coupe pas l'arbre qui te donne de l'ombre ».
Et là, pour l'ombre, il va falloir patienter!

Avant

Autres sujets

 

narbe.com - Internet & Photographie narbe.com 21 rue Grossolle 33210 Castets et Castillon
Tél 05 56 62 76 89 ©2007-2020 - Mentions légales -